Certifications & Diplomes à Marseille - Someform

Diplômes et certifications

A qui sont destinées ces formations ?

Jeunes actifs ou salariés et demandeurs d’emploi en reconversion choisissent de préparer un diplôme/ une certification afin d’apporter la preuve de leurs compétences. C’est aussi le moyen d’accéder à une carrière dans le domaine administratif et financier ou permettre une évolution dans son poste actuel.

LE DOMAINE DES CERTIFICATIONS DU RNCP

Quelles formations sont certifiées au RNCP ?

Pour les formations qui ne bénéficient pas d’une reconnaissance par l’État (diplôme ou certificats d’écoles, CQP…), la certification RNCP est la seule garantie donnée aux étudiants et aux futurs recruteurs de leur adaptation à l’évolution des qualifications et de l’organisation du travail.

Parmi les 7 710 titres inscrits au RNCP, on compte également des diplômes certifiés de droit. Ils sont issus de formations sous tutelle du ministère de l’Agriculture, de la DGAS (Direction générale des affaires sociales), du ministère de l’Éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche (licence, BTS  , master…), du ministère de l’Emploi, du ministère de la Jeunesse et des sports, du ministère de la Santé et des titres d’ingénieur.

La reconnaissance RNCP a le mérite de traduire des programmes de formation en termes de compétences. Un argument qui peut faire la différence pour les recruteurs qui ont parfois du mal à s’y retrouver dans les intitulés et les programmes de ces diplômes.

La certification est accordée pour une durée précise, de 1 à 5 ans, après examen d’un dossier de candidature.

Ces fiches sont consultables sur le site du Répertoire et détaillent les éléments de compétence acquis, les secteurs d’activité ou types d’emplois accessibles par le détenteur de ce diplôme, le pourcentage de formateurs issus du monde professionnel, les conditions d’inscription à la certification…

Les certifications de qualification professionnelle sont classées dans le RNCP selon ces 5 niveaux et par domaine d’activité.

  • Niveau I : niveau bac+5 et plus (master, titre d’ingénieur…), fonction cadre.
  • Niveau II : niveau bac+3/4 (licence, M1…), fonction agent de maitrise.
  • Niveau III : niveau bac+2 (BTS, DUT…), fonction technicien supérieur.
  • Niveau IV : niveau bac, fonction technicien.
  • Niveau V : niveau CAP (2 ans après la classe de 3eme), fonction ouvrier ou employé.

ATTENTION. Il n’existe pas d’équivalence de droit entre deux titres certifiés. L’inscription au RNCP ne suffit pas à donner une équivalence de niveau avec un diplôme de l’Éducation nationale, d’autres ministères ou des diplômes étrangers. En effet, l’enregistrement au RNCP garantit le niveau de la qualification professionnelle mais pas son niveau académique. Elle ne permet donc pas forcément la poursuite d’études.

L’inventaire du RNCP : qu’est-ce que c’est ?

L’inventaire recense les certifications ne se rattachant pas à un niveau d’étude mais caractérisant des compétences complémentaires pouvant s’acquérir quel que soit son niveau d’étude.